halloweenSi vous êtes comme moi, votre cœur d’enfant s’emballe à chaque mois d’octobre à l’idée de choisir un costume d’Halloween. J’ai la chance de travailler chez un employeur qui utilise la fête de l’Halloween pour créer un moment de folie dans l’année, entre collègues. La créativité et l’humour sont encouragés dans le choix du costume.

Cependant, les politiques sur la fête d’Halloween sont différentes pour chaque entreprise. Avant même de choisir son costume, il est primordial de se renseigner sur la façon dont la journée est perçue dans votre environnement de travail. Si la direction de votre entreprise vous invite à vous costumer pour la journée, c’est donc permis. Si vous n’avez pas reçu de notice de la part de votre employeur, il est bon de valider la question avec vos supérieurs. Surtout, ne vous fiez pas seulement à votre collègue de travail qui vous dit que tout le monde se déguise dans l’entreprise à l’Halloween. Celui-ci pourrait souhaiter vous taquiner en vous voyant arriver seul costumé au boulot le matin de l’Halloween.

Vos collègues et votre direction vous confirment que les déguisements sont autorisés? Super! Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix de costume. Voici quelques conseils pour vous guider vers des options appropriées :

À faire

  • Assurez-vous que votre costume et vos accessoires respectent les règles de santé et sécurité de votre entreprise. Vous ne voulez pas que votre cape de Batman se coince dans la machinerie.
  • Consultez l’horaire de votre journée d’Halloween. Faire une rencontre avec un client ou des fournisseurs avec votre costume de lapin peut diminuer votre crédibilité professionnelle. Prévoyez des vêtements de rechange.
  • Apportez des bonbons à partager avec les collègues!

À éviter

  • Les costumes qui vous dénudent beaucoup. Le costume de Fée Clochette très court ou la mini peau d’animal de l’homme de cro-magnon ne sont pas de bons choix. Évitez également de mettre une photo de vous dans un costume révélateur sur vos réseaux sociaux. Votre réputation en ligne vous suit jusque dans votre milieu de travail.
  • Les habits traditionnels d’une culture ou d’un pays et les vêtements religieux, par respect pour vos collègues. Les costumes de Geisha, de moine, les turbans ou le sari indien, sont des exemples non-recommandés.
  • Les déguisements qui montrent vos allégeances ou opinions politiques. Il est toujours tentant de porter un masque du dernier président américain, mais les débats que ce geste peut susciter sont délicats.
  • Les accessoires à connotation violente, surtout s’ils ont une apparence très réelle. Laissez votre faux pistolet ou votre hache de plastique sanglante à la maison.

Dans le doute, consultez toujours votre direction de département ou les ressources humaines de votre entreprise pour valider votre choix de costume. Votre réputation auprès de vos collègues, votre direction et vos collaborateurs est importante pour votre vie professionnelle. Jouez la carte de la prudence, quitte à vous ajuster pour l’Halloween de l’année suivante.

Bon Halloween!