Bon nombre de nos participants craignent que leur âge soit une difficulté à leur réintégration sur le marché du travail. Ainsi, ils se retrouvent parfois à rester dans un emploi dans lequel ils ne sont plus heureux par crainte de ne pas trouver mieux, ou amorcent leur recherche d’emploi avec une attitude négative.

Voici un article publié sur le blogue Jobillico le 13 avril dernier, qui traite de cette difficulté et donne des pistes afin de la surmonter.

Générations


Trouver un emploi après 50 ans, c’est possible!

Selon vous, quelle est la principale raison évoquée par les travailleurs d’expérience pour expliquer leur difficulté à réintégrer le marché du travail? L’âge! Je dirais que plus de 80 % de mes clients considèrent leur âge comme un obstacle majeur dans le cadre de leur recherche d’emploi.

Bien sûr, certains employeurs sont hésitants à embaucher un travailleur d’expérience, mais ces craintes ne sont pas toujours fondées: attentes salariales trop élevées, faible capacité d’apprentissage, difficulté à travailler avec une équipe ou un patron plus jeune, etc. D’un autre côté, peut-on présumer que certains employeurs ne retiendront pas une candidature pour des raisons telles que l’âge ou la surqualification, alors que le travailleur expérimenté n’a pas réussi à convaincre le recruteur qu’il est la personne clé pour le poste ?

J’ai le privilège d’accompagner des clients en transition de carrière depuis plus de 15 ans, dont de nombreuses personnes retraitées désirant réintégrer le marché du travail. Plusieurs de ces travailleurs ont réintégré le marché du travail avec succès, malgré leurs différentes étiquettes: retraité, 50 ans et plus, etc. Je vous propose donc de découvrir leurs stratégies gagnantes.

Adopter une attitude positive

Croire que votre âge est un atout et non un obstacle fera toute la différence. Cette attitude se reflétera dans votre approche auprès des employeurs et dans vos interactions avec les membres de l’équipe le jour de l’entrevue. Seriez-vous capable d’expliquer, durant l’entrevue, pourquoi VOUS devriez être embauché pour le poste plutôt qu’un autre candidat? L’âge est un état d’esprit selon moi, car j’ai souvent rencontré des personnes de 60 ans et plus avec de l’énergie et de l’enthousiasme pouvant rivaliser avec celles de personnes en début de carrière. En tant qu’employeur, il est possible que j’aie des craintes quant à l’embauche d’un travailleur mature, mais une attitude positive et un désir de contribuer à l’essor de mon équipe de travail feront une grosse différence. Peut-être que votre performance en entrevue me convaincra que j’ai besoin de créer un équilibre dans mon équipe de travail, et que vous saurez partager votre expérience et vos connaissances avec vos collègues plus jeunes.

Être proactif

C’est une qualité essentielle pour bien naviguer le marché du travail actuel. Il s’agit aussi d’un défi pour les travailleurs matures qui ont souvent connu un marché du travail beaucoup plus facile en début de carrière. C’est ici que l’expression « sortir de sa zone de confort » prend tout son sens. Vous serez en compétition avec de nombreux autres candidats ; avez-vous une idée du nombre de personnes qui auront répondu à la même offre d’emploi que vous? Beaucoup de compétition pour un seul poste!

Pourquoi ne pas plutôt profiter du fameux « marché caché » de l’emploi ? Identifiez une liste d’entreprises ou vous désireriez travailler et contactez-les directement afin de leur proposer vos services. Éliminez de votre esprit cette impression que vous dérangez l’employeur. Personnellement, si votre approche est professionnelle et que vous savez comment me convaincre que vous êtes la personne qu’il me faut, je prendrai assurément le temps de consulter votre candidature.

Cibler des employeurs pro-50 +

Comme pour toute bonne stratégie de marketing, définir son public cible fait toute la différence. Dénicher un emploi dans une grande entreprise est habituellement un défi pour la majorité des gens : les conditions de travail avantageuses sont un attrait pour beaucoup de travailleurs.

Pourquoi ne pas cibler les PME de votre région? Leur budget est habituellement plus limité pour la formation à l’interne du personnel plus jeune. Votre expertise vous permettra de faire vos preuves rapidement et, ainsi, de répondre aux exigences de l’entreprise. Un poste nécessitant un savoir-faire particulier ou une très bonne connaissance d’un secteur sera possiblement plus difficile à combler. Vous serez donc considéré comme un candidat de grande valeur. N’oubliez pas que les PME peuvent vous offrir une structure plus souple : création d’un nouveau poste, horaire de travail flexible, embauche sur une base contractuelle, etc.

Miser sur ses atouts

Bien se connaître est un atout majeur dans un processus de recherche d’emploi. Prenez le temps de bien rédiger votre CV, mais aussi de faire une liste de vos compétences et connaissances, ainsi que de vos réalisations. Ces outils vous seront utiles pour préparer vos lettres de présentation, mais également pour mettre en valeur votre parcours professionnel lors d’une entrevue.

Combien de fois ai-je dû rappeler à mes clients de ne pas prendre pour acquis les compétences et les connaissances acquises tout au long de leur carrière ! Ce ne sont pas tous les travailleurs sur le marché qui auront pris le temps ou qui auront eu l’opportunité de développer ce bagage professionnel. Votre parcours est unique et c’est à vous de nous le faire découvrir.

Bon succès dans votre nouvel emploi !


Afin de consulter l’article dans sa version originale, cliquez ici