Mathieu Laferrière est conseiller stratégique, formateur agréé et blogueur d’affaires. Le 4 février dernier, il publiait sur son blogue cet article pour nous guider dans la manière de bâtir notre réseau via LinkedIn.

LinkedIn

Je donnais hier une conférence à des étudiants de l’Université de Montréal. Une façon pour moi de rajeunir mon réseau et d’aider au passage. Elle s’intitulait Bâtir et maintenir son réseau sur Linkedin. En expliquant en détail deux des diapositives que j’utilise fréquemment, j’ai réalisé que cela pouvait être deux articles intéressants à partager.

Voici donc pour débuter 10 façons pour bâtir son réseau via Linkedin. Suivra ensuite les 7 façons pour maintenir son réseau.

Point de départ

J’ai déjà écrit 5 raisons pourquoi votre réseau d’affaires est peut-être un château de cartes. Au-delà de Linkedin, il faut avoir un minimum de base en réseautage. Le point de départ est votre objectif. Cela vaudrait un article en soi, mais gardez en tête qu’il s’agit d’un incontournable. Sur Linkedin, l’un des objectifs est de bâtir un réseau de liens forts. Vous pouvez aussi ajouter des liens forts et miser sur la quantité, mais à la base il y a les relations réelles sur lesquelles vous pouvez compter.

Pour bâtir votre réseau sur Linkedin, vous pouvez évaluer et ajouter ceux…

1- … que vous connaissez

Parmi les premières personnes à ajouter à son réseau, il y a ceux que vous connaissez: famille, amis, sports, intérêts communs, etc. Même si vous ne ferez probablement pas des « affaires » avec eux, cela contribue à diversifier votre réseau et à y inclure des liens de qualité. Puisque la magie de Linkedin s’effectue souvent au niveau du deuxième degré (le réseau de nos contacts), cela augmente les probabilités d’opportunités intéressantes dans le temps.

2- … que vous rencontrez

Vous participez à des événements de la chambre de commerce ou de groupes privés ? N’oubliez pas d’inviter les gens intéressants que vous rencontrez lors de ceux-ci. Dites-vous qu’une rencontre est la possibilité de mettre 2 réseaux en contact, pas uniquement 2 individus. Tirez avantage du fait que vous vous êtes rencontrés pour ensuite poursuivre la relation en ligne.

3- … qui ont étudié avec vous

Les liens que vous tissez lors de vos études – entre autres à l’université, mais aussi en perfectionnement continu – peuvent être faibles jusqu’à très forts. Même si vous vous êtes perdus de vue en cours de route, ces liens subsistent. C’est une belle occasion de reprendre contact et de voir où chacun est rendu. De plus, cela permet encore une fois de diversifier votre réseau avec des liens de qualité.

Vous pouvez lire cet article pour apprendre comment faire.

4- … qui ont travaillé avec vous (et les collègues actuels)

Vous passez beaucoup d’heures chaque semaine à travailler avec des collègues. Certains partent et de nouveaux arrivent. En ajoutant ceux-ci, vous gardez votre réseau actif et vivant dans votre industrie. Vous pouvez même obtenir des recommandations sous forme de textes ou sous forme de validation de compétences.

Pour ceux qui débutent leur carrière, cela peut être des gens que vous avez croisés lors d’un stage ou d’un emploi d’été. Encore une fois, gardez en tête que la magie s’opère souvent au deuxième degré du réseau.

Vous pouvez lire cet article pour apprendre comment faire.

5- … qui sont membres des mêmes groupes que vous

Vous êtes dans différents groupes sur LinkedIn et vous aimez les commentaires de certains ? Débutez une conversation et invitez-les si cela semble mutuellement bénéfique. En plus de bonifier votre réseau, cela augmente habituellement la confiance au sein du groupe ainsi que l’engagement des membres envers celui-ci.

6- … qui ont consulté votre profil

Peu importe le chemin, un membre LinkedIn qui consulte votre profil laisse habituellement une trace (à moins qu’il ne soit en mode privé). Vous pouvez donc savoir qui sont ces visiteurs. En analysant leur profil, vous pouvez décider de les inviter ou non. Si vous croyez qu’il s’agit d’un bon ajout et qu’éventuellement ces personnes pourraient vous aider à atteindre vos objectifs, allez-y. Profitez de cette visite pour envoyer une invitation personnalisée.

7- … qui vous ont invité

La majorité des gens ne personnalise pas leurs invitations. D’ailleurs, Linkedin n’offre même pas la possibilité de le faire à certains endroits. Il ne faut pas prendre pour acquis que la personne est paresseuse ou mal intentionnée.

Sans personnalisation, vous ne pouvez pas savoir pourquoi ces gens ont voulu vous inviter. Vous pouvez décider de les ajouter ou non en regardant le profil. Vous pouvez aussi leur demander des précisions avant d’accepter.  Une mise en garde importante: faites attention aux faux profils. Il y en a de plus en plus.

8- … qui correspondent à vos critères de recherche

Vous pouvez décider d’ajouter des gens en faisant des recherches avec des mots clés précis. L’avantage ici, c’est que vous décidez qui vous invitez. Vous pouvez ainsi fortifier ou diversifier votre réseau, selon vos objectifs. Dans certains cas, il peut être intéressant de viser des gens qui sont actifs sur le réseau, voire des influenceurs bien établis. Prenez bien soin de personnaliser l’invitation en indiquant pourquoi vous voulez vous connecter à eux.

9- … que Linkedin vous suggère (Les connaissez-vous ?)

L’algorithme de Linkedin permet de vous suggérer une liste de noms de personnes que vous connaissez peut-être. Disponible via l’entête, cette section peut être intéressante pour vous connecter à des gens auxquels vous ne pensez pas. Comment cela fonctionne-t-il ? Il est précisé dans l’aide:

Les Connaissez-Vous ? vous suggère des relations en fonction de :

– Points communs entre vous et les autres membres. Par exemple, vous pourriez avoir des relations en commun, des données de profil et expériences similaires, un poste dans la même entreprise ou le même secteur, ou fréquenté la même école.
– Contacts que vous avez importés de vos carnets d’adresses e-mail et mobile.

10- … qui font partie du réseau de vos contacts

Il est possible de voir les ajouts récents de certains de vos contacts. Le plus simple est de regarder dans le fil de nouvelles en les classant avec le filtre « Nouvelles récentes ». Vous pourrez voir les ajouts les plus récents.

Vous pouvez aussi identifier certains contacts très actifs et regarder dans leurs contacts les derniers ajouts. Sachez que certains bloquent cette fonctionnalité. Je tiens à préciser qu’il faut faire attention avec cette technique, car vous pouvez rapidement passer pour un « stalker » (harceleur).

En conclusion

Il existe plusieurs façons pour bâtir votre réseau. Assurez-vous qu’il vous ressemble et qu’il pourra vous aider à atteindre vos objectifs à court, moyen et long terme. Misez sur la qualité et sur la diversité pour parer à toutes éventualités. En ce qui a trait à la quantité, c’est un couteau à double tranchant. D’un côté, vous pouvez gagner en visibilité. D’un autre, certaines fonctionnalités seront moins efficaces et beaucoup de « bruit » viendra perturber votre fil de nouvelles et vos résultats de recherche. À vous de voir et de tester.

Pour consulter l’article dans sa version originale, cliquez ici