Un recruteur vous décrit une des candidatures les plus originales qu’il a reçue,
écrit par Éric N. Lécuyer et paru sur le blogue de Job Illico.

S’il y a une chose que les recruteurs se font régulièrement demander, c’est qu’est-ce qui attire vraiment leur attention. À une époque où il y a beaucoup de compétition pour l’obtention d’un poste et que le domaine du recrutement connait de profonds changements, il est tout à fait naturel de vouloir comprendre comment un CV peut bien se démarquer.

Lorsqu’on me demande de l’aide à ce sujet, il m’arrive souvent de raconter l’histoire d’une des candidatures les plus originales que j’aie reçue afin d’illustrer mon propos. Attention! Comme nous le verrons plus loin, je ne vous raconte pas cette anecdote pour vous inciter à faire exactement la même chose.

Ce que je souhaite surtout, c’est d’attirer votre attention sur ce qui la rend si spéciale. Comme vous le constaterez, son contenu la distingue encore plus que son contenant, aussi surprenant que ce dernier puisse être!

Un colis mystérieux

L’histoire se déroule à l’époque où j’étais recruteur chez Nespresso.

Alors que je consultais le profil de candidats potentiels à mon bureau, une personne s’est présentée à la réception de notre siège social avec, en main, une curieuse boîte trapézoïdale ornée de motifs. Pour vous donner une idée de sa forme, elle ressemblait à une boîte d’un restaurant Thaï qu’on aurait soigneusement décorée.

–  Bonjour! Comment puis-je vous aider? Demanda une de mes collègues au visiteur.

–   Bonjour, je viens porter ceci pour Eric Lécuyer (nous ne nous étions pas encore rencontré, mais, à mon souvenir, il avait su que j’étais recruteur au sein de l’entreprise grâce à Linkedin). C’est mon CV.

–   Ah, bien…oui, je vais lui remettre, dit-elle surprise en posant son regard sur l’étonnant colis.

Sans doute heureux de l’effet que causait son « CV », le visiteur remercia ma collègue et quitta sans demander à me voir. Quand je reçus la boîte quelques minutes plus tard, j’ai évidemment été très intrigué. Or, je le fus probablement davantage quand je l’ai ouverte.

J’y ai trouvé un verre Nespresso issu de notre dernière collection sur lequel on avait collé un code QR.

Interrogation

Cliquez sur l’image pour accéder à l’article originale et voir la photo.

 

C’est tout.

Le fameux CV-Verre. Le code QR a été brouillé par souci de confidentialité.

Pas de note explicative, pas de CV imprimé escamoté quelque part. Juste un verre orné d’un code QR. Comme vous l’aurai deviné, ce code menait au CV du créateur de ce stunt.

Le résultat? Je me suis empressé de le rencontrer, évidemment!

Que peut-on apprendre de cette histoire?

Est-ce que ça signifie que le CV traditionnel est à oublier? À présent, devons-nous tous donner dans l’extravagance pour trouver un poste?

Non, pas du tout.

Ce qui compte le plus selon moi, c’est de vous démarquer en montrant que vos talents cadrent bien avec le poste que vous convoitez, que vous comprenez bien les enjeux de l’entreprise et que vous êtes sincèrement intéressé(e) à relever les défis qui se présenteraient à vous.

C’est essentiellement ce qu’a accompli le candidat au CV-verre. Épater la galerie grâce à l’originalité de sa démarche a été un plus, certes, mais seulement parce que c’était pertinent vu la nature de son expérience et parce que ce fut bien exécuté. Il s’agissait d’une personne très créative doté d’une bonne fibre entrepreneuriale. Au lieu de se contenter de nous le dire, il nous l’a montré.

Peu importe notre parcours, on peut accomplir la même chose dans un CV classique en mettant en valeur certaines de nos réalisations en lien avec le poste convoité, par exemple. Le résultat n’est peut-être pas aussi spectaculaire, mais une compagnie responsable recrute en fonction de l’attitude, des aptitudes et des compétences, pas selon les qualités esthétiques des CV qu’elle reçoit! Enfin, sauf si elle recrute des graphistes, sans doute, mais on revient alors au point de la démonstration des aptitudes.

Aussi, le candidat derrière le code QR a clairement démontré sa compréhension et son intérêt envers l’entreprise. En plus de trouver à qui il devait s’adresser, il a agi dans l’esprit d’innovation et de raffinement qui caractérise l’organisation. Ceci étant dit, on peut encore une fois tout autant rendre compte de cette attention dans un CV classique.

Pour y arriver, il est très important d’adapter au moins votre lettre de présentation (qui peut être très courte, d’ailleurs) à chaque poste/compagnie qui vous intéresse. En faisant des liens pertinents entre les besoins de l’entreprise et votre propre parcours, vous aurez de bonnes chances de faire valoir la pertinence de votre candidature. Comme je le dis souvent, essayez de deviner quelles questions un recruteur pourrait se poser en lisant votre CV et répondez-y proactivement!

En ce qui concerne l’aspect esthétique du CV, c’est certain que le candidat au CV-Verre a fait quelque chose de remarquable. Toutefois, il faut éviter de tomber dans le piège de l’esthétisme à tout prix. Oser un design unique et accrocheur c’est bien…quand on sait ce qu’on fait! Un look classique, épuré et structuré va toujours être préférable à un maelstrom de couleurs criardes et de polices de caractère exotiques qui est mal exécuté.

Vous voulez faire quelque chose de différent? N’hésitez pas à foncer! Toutefois, n’oubliez pas qu’au-delà de l’attrait qu’exerce des candidatures hautement originales, ce qui met le plus votre profil en valeur est, selon-moi, votre adéquation avec le poste, votre compréhension des enjeux de l’entreprise et votre vif intérêt pour les défis qui vous attendent!

Pour accéder à l’article dans sa version originale, cliquez ici.